Connectsolutions Blog

Comment dépasser la « technophobie » de vos collaborateurs ?

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Tout changement rencontre des réticencesLes changements d’habitudes font partie de notre quotidien. Pourtant, lorsqu’il est question d’implémenter des nouveaux processus ou des nouveaux outils de travail, le principal obstacle à une implémentation réussie sont les individus. Les stratégies de « change management » doivent donc principalement répondre à leurs réticences et tenter de les surpasser.

Pourquoi l’implémentation d’une nouvelle technologie est si difficile ?  

Lorsqu’il est question d’implémenter une nouvelle technologie, les réticences semblent encore davantage accentuées et il est commun de rencontrer des collaborateurs qui refusent tout simplement d’utiliser les nouveaux outils technologiques. C’est ce que David Kaganovsky nomme la « technophobie » [1] ! L’excuse courante du « manque de temps » cache en réalité une peur de la nouvelle technologie et l’impression que l’apprentissage va demander beaucoup d’énergie et de temps. Lorsqu’il est question d’implémenter une nouvelle technologie, il est donc essentiel de tenir compte de cette réponse émotive et d’y apporter des solutions simples et claires.

Quelques pistes pour faire adhérer les technophobes 

Bonne nouvelle : il est tout à fait possible de dépasser la technophobie de vos collaborateurs et d’implémenter avec succès une nouvelle technologie au sein de votre organisation !

Pour ce faire, voici quelques pistes à suivre et à développer :

  • Planifiez l’implémentation ! Il est essentiel d’avoir une stratégie d’implémentation claire.
  • 80% d’humain, 20% de technologie. Même si l’outil en question est très simple d’utilisation, c’est l’humain derrière la technologie qui fera de l’implémentation un succès.
  • Il faut instaurer un changement d’habitude durable pour assurer la pérennité de l’utilisation des nouveaux outils technologiques.
  • Communiquez, informez, éduquez les utilisateurs.
  • Entourez-vous d’une équipe de projet qui comprend des employés-terrain. Utilisez les collaborateurs motivés par les nouvelles technologies pour en faire des ambassadeurs auprès des plus sceptiques. Dans ce cas, les réticences ont tendance à s’estomper, car il n’y a pas/plus de relation hiérarchique entre les personnes. De plus, expliquée par un collègue, la technologie semble plus accessible.

[1] Cf. KAGANOVSKY David, “New Technology Deserves A Warm Welcome, Not A Cold Shoulder”, 1er septembre 2017, [en ligne] https://www.linkedin.com/pulse/new-technology-deserves-warm-welcome-cold-shoulder-david-kaganovsky/ (consulté le 13 septembre 2017).

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.